octobre 22, 2021
moteur encrassé

Moteur encrassé : quelles sont les solutions ?

L’encrassement du moteur est une étape inévitable lorsqu’on a une voiture à moteur thermique. Le moteur encrassé occasionne plusieurs problèmes : casses, pannes, problèmes de démarrage, etc. Effectivement, le phénomène de combustion interne produit des déchets toxiques et nocifs. Si l’automobiliste n’effectue pas les bons gestes de maintenance de temps en temps, son moteur va finir par s’étouffer et couler.

Comment reconnaître un moteur encrassé ?

Il y a quelques signes qui permettent de reconnaître un moteur encrassé. En effet, les signes d’un moteur qui nécessite un nettoyage sont :

  • La voiture a du mal à démarrer ;
  • Le véhicule est plus lent ;
  • Le moteur est moins puissant ;
  • Le véhicule consomme plus de carburant ;
  • La voiture recrache une grosse fumée.

Les causes de l’encrassement sont nombreuses : la combustion, les habitudes de conduite et les injecteurs.

Les solutions contre l’encrassement moteur

La toute première chose à effectuer c’est de prendre soin de sa voiture en faisant des contrôles techniques réguliers (une fois tous les 15 000 km). Vous devez également faire une vidange liquide (liquide de refroidissement, huile, etc.).

Il est également conseillé de procéder au nettoyage de votre moteur, dès les tout premiers signes pour éviter les problèmes. Tout d’abord, commencez par utiliser un additif combiné à votre carburant. Cette méthode est peu coûteuse et le produit permet de nettoyer votre moteur sans endommager les injecteurs. Il limite également les émissions polluantes, et c’est une action qui vous évite de démonter votre moteur. Un additif carburant coûte entre 15 à 20 € pour 500 ml.

Si après cette technique, votre moteur souffre toujours, il faudra considérer le décalaminage. Pour cela, il existe une méthode à injection d’hydrogène dans l’admission d’air. Cette méthode garantit un bon nettoyage interne au niveau de la chambre de combustion et des périphériques comme le turbo ainsi que les injecteurs. De plus, cela a également pour effet de décalaminer le FAP, le catalyseur, et le reste de votre ligne d’échappement. De quoi redonner jeunesse à votre véhicule.

Enfin, si vous vous êtes pris en retard et que plusieurs pièces sont déjà abîmées comme les injecteurs, les bougies, etc. Vous n’avez plus le choix, vous devez impérativement faire appel à un professionnel. Ceci va vous coûter entre 70 € à 900 € selon la gravité de votre problème.
Dans le cas où vous devez changer tout le bloc moteur, vous allez débourser entre 2 000 € à 4 000 €.