mai 23, 2024
Voiture d'occasion

Quel coût pour importer une voiture d’Allemagne ?

Avez-vous en projet d’acheter une voiture de marque allemande dans les jours à venir ? Si oui alors, vous avez deux possibilités. La première consiste à faire le tour des concessionnaires qui en proposent dans votre zone et la deuxième est une option qui vous amènera à importer une voiture directement d’Allemagne. Cependant, pour cette dernière possibilité, quel est le budget que vous devez prévoir par exemple pour les taxes ? Découvrez tout à ce propos dans la suite de ce billet sur les prix pratiqués en 2022 et ceux à venir en 2023.

Voiture importée d’Allemagne : quel est le montant de la taxe ?

Les automobiles allemandes (Mercedes, BMW, Porsche, etc.) importées de leur pays d’origine sont assez spéciales. Elles affichent généralement des prix très aguichants. De surcroît, ce sont des véhicules à la mode. Selon plusieurs enquêtes effectuées auprès des acheteurs, les voitures achetées en Allemagne durent plus longtemps, car il s’avère que les Allemands sont très attentifs et très respectueux envers leurs créations.

Ils font régulièrement les révisions et ne manquent pas de faire dormir les automobiles dans des garages dédiés. Vous avez donc tout à gagner en optant pour la deuxième possibilité, celle d’importer votre véhicule au cas où vous ne retrouveriez pas le modèle que vous voulez près de chez vous. Pour cela, vous devez être prêt à dépenser une certaine somme en ce qui concerne la taxe.

En effet, il n’y a pas à parler de réelle taxe, vu que le calcul ne s’effectue pas que sur des termes préalables. Il existe juste des coûts inhérents qui représentent des taxes indirectes dont vous aurez à vous acquitter une fois le processus lancé. Toutefois, il faut noter qu’il est possible par contre qu’il y ait une différence de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) entre votre pays d’origine et l’Allemagne. Malgré ce paramètre, vous devez vous attendre à d’autres frais fixes concernant par exemple les plaques d’immatriculation.

  • Pour les plaques rouges ou plaques d’export, vous aurez à dépenser pour neuf jours 150 € et pour un mois, un montant compris entre 200 € et 400 € ;
  • Pour les plaques jaunes ou plaques de transit, il faut souligner qu’elles ne durent que cinq jours pendant lesquels vous aurez à payer plus ou moins 100 €.

TVA à régler après l’importation d’une voiture allemande : cas de la France

En France, si vous voulez faire importer une voiture d’occasion, sachez que le montant de la TVA que vous aurez à régler est de 0 €. Il n’y a donc rien à régler ici. En outre, pour un véhicule tout neuf, si vous l’obtenez hors taxe, vous aurez approximativement un délai de deux semaines pour vous rendre dans un « Centre des Impôts » en vue de régulariser votre situation.

De façon générale, le calcul de la taxe sur valeur ajoutée est établi avec un montant de 20 % en considérant le prix d’achat de l’automobile. Une fois que les sous sont reversés, l’administration fiscale française mettra en votre possession, un certificat fiscal témoignant auprès de la loi que votre automobile est en règle.

Si vous êtes intéressé par une voiture neuve ou d’occasion allemande, n’hésitez donc pas à faire les démarches indispensables.

Comment importer une voiture d’occassion depuis l’allemagne ?

L’importation d’une voiture d’occasion depuis l’Allemagne est de plus en plus courante, notamment grâce aux prix attractifs et à la qualité des véhicules proposés sur le marché allemand. Ce guide complet vous donnera toutes les informations nécessaires pour réussir votre importation et éviter les pièges potentiels liés à cette démarche.

Les avantages de l’importation d’une voiture d’occasion en provenance d’Allemagne

Le marché automobile allemand offre de nombreux avantages aux acheteurs français souhaitant se tourner vers ces modèles de qualité. En effet, de prestigieuses marques telles que BMW, Mercedes-Benz, Audi ou Porsche y sont largement représentées et sont vendues à des prix intéressants. De plus, les allemands renouvellent régulièrement leurs voitures, ce qui permet d’accéder à un large choix de modèles récents et bien entretenus. Pour faciliter vos démarches d’importation voiture occasion allemagne, faites confiance à un professionnel du secteur.

La procédure à suivre pour acheter une voiture d’occasion en Allemagne

  1. Trouver le bon modèle : Pour cela, n’hésitez pas à consulter les sites spécialisés dans l’importation de voitures d’occasion françaises.
  2. Contacter le vendeur : Une fois le modèle trouvé, il est recommandé d’appeler ou d’envoyer un email au vendeur pour obtenir des informations supplémentaires. Si possible, organisez une visite personnelle pour voir le véhicule et faire un essai routier.
  3. Vérifier la documentation : Avant de finaliser l’achat, assurez-vous d’obtenir les documents nécessaires (certificat d’immatriculation, certificat de conformité européen, historique d’entretien) et vérifiez qu’ils sont en règle.
  4. Effectuer les démarches douanières et fiscales : Une fois l’achat effectué, vous devrez dédouaner le véhicule pour qu’il puisse entrer en France.

Quels sont les documents à fournir lors de l’importation d’une voiture d’occasion depuis l’Allemagne ?

Pour réussir votre importation, vous aurez besoin de plusieurs documents relatifs au véhicule et au propriétaire, tels que :

  • La facture d’achat ou le contrat de vente : Il certifie que la transaction a bien eu lieu.
  • Le certificat d’immatriculation allemand : Ce document prouve la légalité du véhicule et contient des informations techniques importantes.
  • Le certificat de conformité européen : Ce document atteste que le véhicule respecte les normes européennes en vigueur.
  • L’historique d’entretien complet : Il vous permettra de connaître les travaux effectués sur le véhicule.

Une fois ces documents en votre possession, vous devrez également vous acquitter des taxes dues lors de l’importation, comme la TVA et les droits de douane.

Comment immatriculer votre voiture importée en France ?

Après avoir obtenu tous les documents nécessaires à l’importation et avoir réglé les taxes éventuelles, vous pouvez procéder à l’immatriculation de votre véhicule en France. Pour ce faire :

  1. Obtenez une plaque d’immatriculation provisoire : Vous pourrez ainsi rouler légalement en France pendant un mois, le temps de rassembler les documents nécessaires à l’immatriculation définitive du véhicule.
  2. Rassemblez les documents requis pour l’immatriculation définitive : En plus des documents précédemment mentionnés (certificat d’immatriculation allemand, certificat de conformité européen, facture d’achat ou contrat de vente), vous aurez besoin d’un justificatif de domicile et de votre pièce d’identité.
  3. Effectuez les démarches nécessaires auprès de la préfecture ou sur le site de l’ANTS : Une fois tous les documents en main, il ne vous reste qu’à vous rendre à la préfecture pour obtenir votre nouvelle carte grise ou passer par le site officiel de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS).

Conseils pratiques et erreurs à éviter lors de l’importation d’une voiture d’occasion depuis l’Allemagne

Pour réussir votre importation sans encombre, voici quelques conseils à suivre et erreurs à éviter :

  • Vérifiez la fiabilité du vendeur : Que vous achetiez auprès d’un particulier ou d’un professionnel, assurez-vous que le vendeur est sérieux et fiable.
  • Prévoyez les coûts supplémentaires : N’oubliez pas d’ajouter les frais éventuels tels que les taxes, les frais de douane, l’assurance et les coûts de transport à votre budget.
  • Faites appel à un professionnel si nécessaire : Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir mener à bien l’importation par vos propres moyens, faites confiance à un courtier automobile spécialisé dans l’importation de véhicules allemands.

En suivant ces étapes et en mettant en pratique nos conseils, vous serez parfaitement préparé pour réussir l’importation de votre voiture d’occasion depuis l’Allemagne ! Profitez ainsi des nombreux avantages offerts par ce marché alléchant tout en évitant les pièges potentiels.